Qui suis-je?

Authentique, curieux, franc, persévérant, calme, force physique

Je suis une personne très sociable et très curieuse de tout ce qui m’entoure. J’aime la résolution de problèmes et les jeux de stratégie. J’aime observer la nature et apprendre d’elle. J’aime l’humain comme il est avec ses bons côtés et même avec ses défauts. En bref, j’ai choisi de donner des traitements, car c’est comme ça que je peux avoir une communication authentique avec les personnes. Mon être se nourrit de ses relations pour se réaliser.

J’ai grandi dans une famille passionnée par la médecine douce. Ma mère et mon père étaient ramancheurs (rebouteux) et m’ont prodigué des traitements depuis que j’ai 5 ans. Tôt vers l’âge de 7 ans, à la demande de mes parents, j’étais amené à donner des traitements à mes parents pour les soulager de leurs douleurs. J’ai été souvent cobaye de mon père en homéopathie, en herboristerie et en naturopathie. Ce n’est que vers le début de l’âge adulte avec des copines qui me demandaient des massage que j’ai réalisé un don pour le toucher thérapeutique.

À propos de mes expérience professionnel en lien avec la thérapie manuelle. Donc, aussitôt mon cours de massothérapie terminé, j’ai acquis une expérience depuis 2007 dans plusieurs spas au Québec (Balnéa, Scandinave les bains, Ovarium, Finlandais) et dans plusieurs gyms (Crossfit Capop, Club la cité, Sprint Action). J’ai été aimé et réputé par mes paires partout où j’ai passé.

C’est en 2017 que j’ai décidé de quitter mon poste de massothérapeute dans les spas et centres sportifs pour me consacrer totalement à ma pratique privée en ostéopathie.

J’ai toujours été conscient du mouvement. Je dirais que je suis une personne kinesthésique. J’ai toujours été très actif. Jeune j’ai été amené à travailler physiquement comme faire les foins, bûcher dans le bois, défricher des terrains, corder les bûches de bois, fendre avec une masse hache. Plus tard à l’adolescence, j’ai été athlète élite en haltérophilie et en sprint 400 mètres. À l’âge adulte j’ai travaillé comme horticulteur et assistant-émondeur pour la ville de Sainte-Thérèse avant de me consacrer à la massothérapie.

Pour des circonstances de vie, j’ai étudié en musique au cégep en piano jazz et classique et à l’université en technique d’écriture musical. Donc, toutes mes expériences professionnelles et pianistiques m’ont amené à développer une conscience du corps qui ne s’apprend pas dans les gymnases.

Quand, je rencontre une personne en traitement, c’est toutes mes expériences et mes connaissances que j’utilise pour comprendre et traiter la personne qui est devant moi. C’est pour ça que mes traitements sont uniques à chaque personne.

J’ai commencé mes cours au collège d’ostéopathie (CEO) en 2009. Par la suite, en 2011, j’ai changé d’école pour l’Académie Sutherland d’Ostéopathie du Québec (ASOQ). Pour cause de fermeture de mon école ASOQ je termine mon mémoire à l’Établissement d’Enseignement Supérieur d’Ostéopathie du Canada (EESOQ). C’est à cette établissement que je termine mon mémoire en ostéopathie sur la rhinosinusite.

Je peux remettre des reçus en massothérapie, en naturothérapie et en ostéopathie. Vérifier auprès de votre compagnie d’assurance s’il rembourse mes soins en ostéopathie. À ce jour, la compagnie d’assurance Great West, Claim Secur, Green Sheild ne rembourse pas mes reçus, car je n’ai pas encore le diplôme officiel d’ostéopathe.