Massage Suédois

Le massage suédois est le massage de base que la plupart des massothérapeutes apprennent en premier. Ce type de massage se jumelle bien avec les autres types de massage comme le californien, l’essalen, l’egypto-essenien, le shiatsu, le deep tissu et etc.

L’effet du massage sur le sportif

Dans plusieurs cas le massage suédois, est un excellent massage pour soulager les sportifs qui ont des raideurs musculaires suite à un entraînement. Dans ce type de clientèle, la séance a pour but de refaire circuler le sang dans les muscles pour permette à l’acide lactique (le déchet du muscle) de retourner au foie pour y être retransformer en ATP (source d’énergie de base du corps). Ainsi, ce massage crée une meilleur oxygénation et améliore l’apport en nutriment du muscle et des tissus conjonctifs. Ce qui facilite une meilleur récupération après exercice.

L’effet du massage sur le travailleur de bureau

Le massage suédois est un excellent soin aussi pour les travailleurs de bureau qui ont la même position de travail durant de longues heures. Ce manque de mouvement crée une ischémie (manque de sang) musculaire. À long terme, le muscle étant moins nourris en sang, il se fibrose pour devenir plus sec et moins souple pour se transformer dans certain cas des muscles posturaux de la colonne vertébrale en ligament. C’est dans ce cercle vicieux que peuvent apparaitre les hernies discales. Donc, Le massage aura pour but à défaire les adhérences formées entre les plans musculaires et les fascias et d’activer la circulation sanguine pour aller le nourrir.

Le massage est bon pour se calmer

Le massage suédois à un effet positif sur le système nerveux. Lorsque le massage est lent et doux, il va aider la sécrétion d’endorphines qui par son tour vont diminuer le degré d’anxiété, de dépression et favoriser le sommeil réparateur. Lorsque le massage est rapide et soutenu l’organisme va être stimuler. Les principaux outils utilisé par le massage suédois sont, l’effleurage, le pétrissage, le foulage, la percussion, la vibration, le palper rouler et l’ébranlement.